Members

 

Here is the list of the committee of scholars in charge of the Frederick Douglass bicentennial in France + their bio-bibliographies

 

Claire Bourhis-Mariotti is an Associate Professor of American History at the University of Paris 8. Her main research concentrates on 19th century African American history, and more particularly the antebellum emigrationist and colonization movements, and African Americans’ Haitian experience all throughout the 19th century. Her PhD dissertation won the 2014 annual doctoral dissertation award given by the Institut des Amériques and was published by the Presses Universitaires de Rennes in 2016 under the title L’union fait la force : les Noirs américains et Haïti, 1804-1893. Her publications include articles about the emigration movement to Haiti in the Revue Française d’Etudes Américaines and in the online journal IdeAs. Idées d’Amérique, as well as in a collection of essays entitled Couleurs, esclavages, libérations coloniales, 1804-1860 (Les Perséides, 2013), and Writing History from the Margins: African Americans and the Quest for Freedom (Routledge 2017), coedited with Claire Parfait and Hélène Le Dantec-Lowry. She is currently translating into French and writing a scientific introduction to a slave narrative published in 1893 : Life of Isaac Mason as a Slave.

http://www.ea-anglais.univ-paris8.fr/spip.php?article1286 

 

Claire Bourhis-Mariotti est Maître de conférences en histoire et civilisation des Etats-Unis à l’Université Paris 8. Ses recherches portent principalement sur l’histoire des Africains Américains au 19e siècle, et plus spécifiquement sur la colonisation des Noirs libres et émancipés et les mouvements d’émigration volontaire en Haïti avant la guerre de Sécession. Sa thèse a remporté le prix 2014 de l’Institut des Amériques et a été publiée en 2016 aux Presses Universitaires de Rennes sous le titre L’union fait la force : les Noirs américains et Haïti, 1804-1893. Elle a publié plusieurs articles à propos des mouvements d’émigrations de Noirs libres vers Haïti dans la Revue Française d’Etudes Américaines et dans la revue électronique IdeAs. Idées d’Amérique, ainsi que dans un ouvrage collectif qu’elle a co-dirigé, intitulé Couleurs, esclavages, libérations coloniales, 1804-1860 (Les Perséides, 2013). Elle a co-dirigé Writing History from the Margins: African Americans and the Quest for Freedom (Routledge 2017), avec Claire Parfait et Hélène Le Dantec-Lowry et prépare actuellement une traduction, accompagnée d’une introduction scientifique et d’une postface, du récit d’esclave Life of Isaac Mason as a Slave (1893).

 

 

 

Agnès Derail is Assistant Professor at the Ecole normale supérieure in Paris and a member of the research group VALE (EA 4085) at Sorbonne University. She is the author of Moby-Dick. Allures du corps (Rue-d’Ulm Editions, 2000). She has published several articles American literature in the long nineteenth-century. With Bruno Monfort, she has codirected Melville. Derniers poèmes (Rue d’Ulm, 2010). With Cécile Roudeau she has translated and presented the Stories or Pat Hobby, by F. S. Fitzgerald in the « Bibliothèque de la Pléiade », (Gallimard, 2012) et edited James Fenimore Cooper ou la Frontière mélancolique (Rue d’Ulm, 2016). In 2016, she co-directed the translation and presentation of Puritains d’Amérique, prestige et déclin d’une théocratie, an anthology of Puritan writings from the 17th et 18th centuries.

http://www.vale.paris-sorbonne.fr/chercheurs/CV/DERAIL.pdf

 

 

Agnès Derail. Maître de conférences à l’École normale supérieure et membre de l’équipe d’accueil VALE (EA 4085) à Sorbonne Université, Agnès Derail a publié de nombreuses études sur la littérature américaine du long xixe siècle. Auteur de Moby Dick. Allures du corps (Rue d’Ulm, 2000), elle a codirigé avec Bruno Monfort l’édition des Derniers poèmes de Melville (Rue d’Ulm, 2010) ; avec Cécile Roudeau, elle a traduit et présenté les Histoires de Pat Hobby de F. S. Fitzgerald dans la  « Bibliothèque de la Pléiade » (Gallimard, 2012), et édité James Fenimore Cooper ou la Frontière mélancolique (Rue d’Ulm, 2016). Elle a codirigé la traduction et la présentation de Puritains d’Amérique, prestige et déclin d’une théocratie, réunissant une anthologie de textes puritains des xviie et xviiie siècles (Rue d’Ulm, 2016).

 

 

Hélène Le Dantec-Lowry : A specialist of the cultural and social history of African Americans and women in the United States (19th-20th centuries), Hélène Le Dantec-Lowry is a Professor of American Studies at Université Sorbonne Nouvelle, where she directs the Center for Research on North-American History (CRAN). She is editor-in-chief for history of the French Journal of American studies. She has published on the African American family, the civil rights movement, black domestics, and on material culture, including women’s cookbooks. Her publications include De l’esclave au Président (CNRS Éditions 2010), Generations of Social Movements: Memory and the Left in the US and France (Paradigm Publishing, 2015), coedited with Ambre Ivol, Writing History from the Margins: African Americans and the Quest for Freedom (Routledge 2017), coedited with Claire Parfait and Claire Bourhis-Mariotti.

http://www.univ-paris3.fr/le-dantec-lowry-helene-29682.kjsp

 

Hélène Le Dantec-Lowry est professeure de civilisation américaine à l’Université de la Sorbonne Nouvelle. Ses recherches portent sur l’histoire culturelle et sociale des Noirs et des femmes aux États-Unis et également sur l’historiographie africaine-américaine. Ses publications incluent Generations of Social Movements : Remembering the Left in the US and France (Routledge 2016), co-dirigé avec Ambre Ivol, Writing History from the Margins : African Americans and the Quest for Freedom (Routledge 2017), co-dirigé avec Claire Parfait et Claire Bourhis-Mariotti et De l’esclave au Président (CNRS Éditions 2010). Elle est rédactrice en chef (en histoire et civilisation) de la Revue française d’études américaines.

 

Claire PARFAIT is Professor of American studies and book history at Paris 13 University. She was the principal investigator of a Sorbonne Paris Cité project entitled “Writing History from the Margins: The Case of African Americans” (2013-2016). With Hélène Le Dantec-Lowry and Claire Bourhis-Mariotti she co-edited Writing History from the Margins: African Americans and the Quest for Freedom (Routledge, 2017). She is also the author of The Publishing History of Uncle Tom’s Cabin 1852-2002 (Ashgate, 2002) and, with Marie-Jeanne Rossignol, of an annotated translation of Williams Wells Brown’s Narrative (PURH, 2012). She is currently working on a monograph on African American historians from the 1830s to the 1930s, from a dual perspective of historiography and book history.

https://pleiade.univ-paris13.fr/profil/claire-parfait/

 

Claire Parfait est professeur d’études américaines et d’histoire du livre à l’Université Paris 13. Elle a été le porteur principal du projet Sorbonne Paris Cité « Écrire l’histoire depuis les marges » et dans ce cadre a co-dirigé avec Hélène Le Dantec-Lowry et Claire Bourhis-Mariotti Writing History from the Margins: African Americans and the Quest for Freedom (Routledge, 2017). Elle est l’auteur, entre autres de The Publishing History of Uncle Tom’s Cabin 1852-2002 (Ashgate, 2002) et, avec Marie-Jeanne Rossignol, de la traduction annotée du récit d’esclave de William Wells Brown (PURH, 2012). Elle travaille actuellement à une monographie sur les historiens africains américains entre les années 1830 et les années 1930s, dans une double perspective d’historiographie et d’histoire du livre.

 

Hélène Quanquin is Associate Professor at the university of Sorbonne Nouvelle, where she teaches American history. Her research focuses on abolitionism and the women’s rights movement. She currently finishing a book on feminist men in the 19th century, for which she earned several fellowships (Massachusetts Historical Society, Schlesinger Library, American Antiquarian Society, Sophia Smith Collection). She was visiting professor at Brown University in 2008 and at the University of Texas at Austin in 2014.

http://www.univ-paris3.fr/mme-quanquin-helene-29821.kjsp?RH=ACCUEIL

Hélène Quanquin est maîtresse de conférences à l’Université Sorbonne Nouvelle, où elle enseigne la civilisation et l’histoire des Etats-Unis. Sa recherche porte sur l’abolitionnisme et le mouvement pour les droits des femmes. Elle termine actuellement un livre sur les hommes féministes au XIXe siècle, pour lequel elle a bénéficié de plusieurs bourses de recherches (Massachusetts Historical Society, Schlesinger Library, American Antiquarian Society, Sophia Smith Collection). Elle fut professeure invitée à l’Université de Brown en 2008 et à l’Université du Texas à Austin en 2014.

 

Marie-Jeanne Rossignol is a professor of American Studies at University Paris Diderot. She is currently working on the history of antislavery in the early American Republic. She has just co-edited a volume of essays on antislavery between the American Revolution and the Civil War in the United States : Undoing Slavery. American Abolitionism in Transnational Perspective 1775-1865 (2018), with Michaël Roy and Claire Parfait. In 2017 she published with Bertrand Van Ruymbeke the edited translation of Anthony Benezet’s pioneering 1771 Some Historical Account of Guinea. Apart from her work on antislavery, she has been part of a three-year project funded by IDEX SPC on African-American historians who lived and worked during segregation. One first publication in French is now coming out in the shape of an anthology of book chapters by those historians. http://www.shs.terra-hn-editions.org/Collection/?-Historiens-africains-americains-

http://www.larca.univ-paris-diderot.fr/membres/enseignants-chercheurs/article/marie-jeanne-rossignol

 

Marie-Jeanne Rossignol est professeure d’études américaines à l’université Paris Diderot. Ses recherches actuelles portent sur l’histoire de l’anti-esclavagisme dans la jeune république américaine. Elle vient de publier un recueil d’essais sur l’anti-esclavagisme entre la Révolution américaine et la guerre de sécession aux Etats-Unis (Undoing Slavery. American Abolitionism in Transnational Perspective 1775-1865 (2018)), avec Michaël Roy et Claire Parfait. En 2017 elle avait publié avec Bertrand Van Ruymbeke la traduction et edition du texte fondateur de Anthony Benezet, Some Historical Account of Guinea (1771). Outre ses recherches sur l’anti-esclavagisme, elle a participé au projet ANR-IDEX EHDLM (“Writing from the Margins: The Case of African-Americans”) qui s’intéressait aux historiens noirs qui vécurent et travaillèrent pendant la segregation. Le projet vient de produire une anthologie de leurs travaux en français. http://www.shs.terra-hn-editions.org/Collection/?-Historiens-africains-americains-

 

Michaël Roy is Associate Professor of American History at Université Paris Nanterre. His research investigates the publication, circulation, and reception of antebellum slave narratives and the history of American abolitionism more generally. He is the author of two books, Textes fugitifs. Le récit d’esclave au prisme de l’histoire du livre (ENS Éditions, 2017) and De l’antiesclavagisme à l’abolition de l’esclavage. États-Unis, 1776-1865 (Atlande, 2018). He has contributed essays to the Revue du Philanthrope, the Revue française d’études américaines, MELUS: Multi-Ethnic Literature of the United States and Papers of the Bibliographical Society of America. He has also published a French translation of The Confessions of Nat Turner (Allia, 2017).

https://www.parisnanterre.fr/m-michael-roy–716448.kjsp

Michaël Roy est maître de conférences en histoire américaine à l’université Paris Nanterre et membre du Centre de recherches anglophones (CREA EA 370). Ses recherches portent sur les circonstances de publication, de circulation et de réception des récits d’esclaves africains-américains, et plus généralement sur l’histoire de l’abolitionnisme aux États-Unis. Il est l’auteur de deux ouvrages, Textes fugitifs. Le récit d’esclave au prisme de l’histoire du livre (ENS Éditions, 2017) et De l’antiesclavagisme à l’abolition de l’esclavage. États-Unis, 1776-1865 (Atlande, 2018), de plusieurs articles dans Textes & Contextes, la Revue du Philanthrope, MELUS: Multi-Ethnic Literature of the United States et Papers of the Bibliographical Society of America, et d’une traduction de The Confessions of Nat Turner (Allia, 2017).

 

 

 

Practical Information and Conference Registration Form for Attendees

Registration is now open and will be available until September 15, 2018.
On-site registration WILL NOT be available.

N.B. Due to security measures, only registered participants (plenary speakers, paper presenters, chairs, attendees) can attend the sessions at Université Paris Diderot, Fondation des États-Unis, University of Chicago Center in Paris and Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle.

Please fill in the registration form below and email it both to douglassparis2018@gmail.com and feesdouglass2018@gmail.com together with proof of payment before September 15.

N.B. This form is for attendees only; presenters (and accompanying persons) should fill in the special form they received by email and send it back before July 15.

conference registration form_att

A list of hotels located close to the conference venues is available here: practical information

We look forward to welcoming you in Paris in the fall. Feel free to contact us (douglassparis2018@gmail.com) if you have any questions.

Sincerely,
Claire Bourhis-Mariotti, on behalf of the organizing committee.

 

Douglass et les intellectuels noirs des Amériques

Ce blog est lancé à l’occasion du bicentenaire Frederick Douglass (2017-2018), ancien esclave qui devint militant abolitionniste, écrivain et journaliste. Ce fut la personnalité africaine-américaine la plus connue au XIXe siècle aux États-Unis, et également dans les Îles britanniques. Sa pensée et son combat inspirèrent ses contemporains, mais également les générations suivantes de militants des droits civiques.

Notre carnet a un triple objectif :
1/ offrir une interface numérique aux collègues français qui organisent des manifestations en 2018 au tour du bicentenaire de Douglass, dont un grand colloque international en octobre 2018 et des manifestations d’histoire publique (dans les écoles et musées);
2/ créer un lieu d’échange durable et interactif pour celles et ceux d’entre eux qui se lancent parallèlement dans la traduction en français d’œuvres de Douglass et d’autres intellectuels et intellectuelles noirs du XVIIIe et du XIXe siècle dans les Amériques (travail qui peut amener à l’organisation de journées d’études et séminaires dans les années à venir);
3/ comprendre une section pour les annonces de manifestations organisées en Amérique du Nord et en Europe.

Frederick Douglass sur France Culture (avec Agnès Derail, Claire Parfait, Cécile Roudeau, Marie-Jeanne Rossignol)

France Culture a consacré une émission a Frederick Douglass le 19 décembre 2015

https://www.franceculture.fr/emissions/une-vie-une-oeuvre/frederick-douglass-le-lion-danacostia-1818-1895